La Réduction des Risques

Prenez soin de votre peau. Si possible, évitez tout traumatisme au membre affecté pouvant être occasionné par la vérification de la tension artérielle, l’installation d’une intraveineuse, les prélèvements sanguins et les injections au membre affecté. Utilisez de la crème hydratante, un écran solaire, de l’insectifuge et des gants (évier, jardin, etc.) afin d’éviter les blessures ou les infections de la peau.

Les personnes souffrant d’un lymphoedème courent un plus grand risque de développer une infection (cellulite) dans la région affectée. Des bactéries peuvent s’introduire dans le liquide riche en protéines à partir de lésions cutanées sur la région affectée. Si vous avez la peau chaude, rouge et douloureuse ou un mal de tête ou des nausées, vous pourriez avoir une infection et nécessiter des antibiotiques immédiatement. Communiquez avec votre médecin, ou rendez-vous au Service d’urgence.

Évitez les vêtements et les bijoux serrés ou les bretelles qui laissent des empreintes dans la peau de la région affectée.

Un surplus de poids compliquera le lymphoedème. Faites régulièrement de l’exercice (p.ex. marche, natation, yoga, vélo, etc.) et suivez un régime équilibré.

Il n’est pas déconseillé de faire du sport ou des activités vigoureuses, mais vous devriez tenir compte du membre affecté et entamer graduellement des activités nouvelles et intenses. Augmentez progressivement votre force physique afin de vous préparer pour l’activité à laquelle vous désirez participer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *